Chinese Culture Land 2014
Chinese Culture Land - Troupe des Jeunes Talents à Tours

Le Chinese Culture Land est un programme de promotion de la culture chinoise conçu et organisé par le Bureau des Affaires des Chinois d’outre-mer du Conseil des Affaires d’Etat de Chine.

Il se compose de stages d'été ou d'hiver se déroulant hors de Chine, et à destination des jeunes d'origine chinoise, et d'un spectacle - la Tournée des Jeunes Talents.

Cette année, à l'occasion du cinquantenaire des relations France - Chine, la France a été choisie pour accueillir la tournée de la Troupe des Jeunes Talents à Paris, Tours et Lyon.

Chinese Culture Land - Troupe des Jeunes Talents 2014
23 octobre 2014, cocktail-spectacle à l'hôtel Alliance Tours Centre :
Jeudi 23 octobre 2014, l'Institut Chinois de Touraine et le Bureau des Affaires des Chinois d'Outre-mer du Conseil des Affaires d'Etat de Chine organisaient un cocktail-spectacle à l'occasion de la tournée du Chinese Culture Land - Troupe des Jeunes Talents.

Ce spectacle, avant tout destiné aux jeunes tourangeots d'origine chinoise,  a été proposé gratuitement à une sélection d'invités. Son organisation a été totalement bénévole.

Cette année la tournée du Chinese Culture Land - Troupe des Jeunes Talents passait par Paris, Tours et Lyon. La formule retenue pour Tours a été celle du cocktail spectacle sur invitation. Cela a permis à quelques enfants d'origine chinoise vivant en Touraine de découvrir les richesses artistiques de leurs racines asiatiques.
Près de 80 personnes sont réunies ce jeudi pour assister à la représentation du Chinese Culture Land Troupe des Jeunes Talents. Beaucoup d'enfants sont présents. C'est normal puisque le spectacle leur est dédié. C'est en effet pour permettre aux enfants d'origine chinoise de renouer avec leurs racines asiatiques que le Chinese Culture Land a été créé.
Des chinois côtoient des français, des couples mixtes s'installent. Le premier pari est réussi : faire se rencontrer les cultures, la française et la chinoise. 
Les invités s'installent, avec au premier rang les membres de la délégation chinoise - Monsieur LEI ZHENGANG, Directeur du Département Culture du Bureau des Affaires des Chinois d'Outre-mer du Conseil des Affaires d'Etat de Chine ; Monsieur ZHANG JIANMIN Directeur Adjoint du Secrétariat Général du Bureau des Affaires des Chinois d'Outre-mer du Conseil des Affaires d'Etat de Chine - entourés par les élus locaux présents - Monsieur Claude-Pierre CHAUVEAU Vice-Président du Conseil Général d'Indre-et-Loire ; Madame Myriam LE SOUEF, Adjointe à la Mairie de Tours ; Madame Chérifa ZAZOUA-KHAMES, Adjointe à la Mairie de Tours ; Madame Mélanie FORTIER, Conseiller Régional de la Région Centre ; et Monsieur Jérôme TEBALDI, Conseiller Municipal de Tours.

La soirée est animée par LIU Yi, journaliste du groupe de presse Guang Hua Media,  l'un des co-organisateurs de la Tournée des Jeunes Talents. Tout au long de la soirée, elle présentera les artistes et leur art.
 
Le spectacle débute avec un jeune chanteur de 11 ans, ZHAO MENGZHE. C'est  une jeune étoile de «Nouvelle Génération en Chine» de Hunan Satellite TV. Une belle voix et une forte présence scénique.
C'est ensuite une danse Ouïghour que nous offre KAN LINNA, une danseuse de 11 ans. 
Surnommée la «Shirley Temple chinoise», elle a su faire fondre les spectateurs avec sa danse et son regard expressif. C'est une habituée des podium qui, depuis 2010, a remporté trois prix lors de grandes compétitions artistiques et s'est déjà produite à la télévision.
Le spectacle se poursuit avec trois musiciens. L'une d'entre eux est une surprise de l'Institut Chinois de Touraine. Il s'agit de MU SHAN SHAN, une concertiste de Gu Zheng. Elle a notamment, par le passé, joué devant le Maire de Beijing. Elle accompagne CHEN SHANZHI et WANG YIJIE.
A seulement  9 ans, CHEN SHANZHI est déjà surnommé le «Prodige de la flûte en bambou». Il a remporté plusieurs prix lors de prestigieuses compétitions.
WANG YIJIE, qui joue du Erhu, a 17 ans. Elle est lycéenne à l’Ecole annexe du Conservatoire de Xi’An. En 2011, elle a remporté le prix d’or du groupe adolescents professionnels à la 1ère compétition de Erhu entre la Chine, le Japon et la Corée du Sud.
Tous les trois jouent l'un des plus célèbres morceaux du répertoire classique chinois dans une interprétation brillante. 
CHEN SHANZHI et WANG YIJIE enchaine alors avec un morceau intitulé "course de chevaux" dont le rythme endiablé fait penser à une cavalcade furieuse. Un grand moment de musique traditionnelle chinoise.
Les trois numéros qui suivent sont une autre surprise de l'Institut Chinois de Touraine. L'Académie France Shaolin de Maître SHI YAN JUN est venue faire une démonstration de son art.
Les plus jeunes élèves de Maître SHI YAN JUN entrent en scène. Trois enfants de 6, 7 et 9 ans font des mouvements de gongfu à main nue et au bâton. 
Puis, c'est au tour de Jean-Baptiste MENORET et Marie GRANGER d'exécuter des enchainements de Gongfu. Jean-Baptiste est professeur assitant de Maître SHI YAN JUN. Son niveau est suffisamment élevé pour que le Maître lui confie la responsabilité de l'un de ses cours.
Dans le dernier numéro, Maître SHI YAN JUN accomplit une démonstration de Taiji dans le style Chen. C'est une discipline dans laquelle il excelle, et même les membres de la délégation chinoise sont impressionnés. Il faut rappeler que SHI YAN JUN est un Maître du Temple Shaolin, en Chine, le berceau de toutes les écoles de Gongfu, et qu'il a remporté de nombreuses compétitions, chinoises ou internationales.
Les élèves de Shaolin du Chinese Culture Land - Troupe de Jeunes Talents prennent le relais dans cette partie du spectacle consacrée aux arts martiaux. Cinq jeunes gens exécutent plusieurs mouvements, et sauts. Il s'agit là d'un numéro de Gongfu réellement sportif et spectaculaire.
HU JIKAI est particulièrement remarqué. En effet, il n'a que 7 ans et l'arme qu'il manie, un sabre chunqiu, est plus grande que lui. Pour autant, il ne démérite pas vis à vis de ses aînés et les enfants présents dans la salle, qui ont pris place au premier rang, le regardent avec des yeux brillants.
Cela rappelle aussi que pour arriver à leur niveau, il y a plusieurs années de travail et d'entrainement.
Vient la dernière surprise de l'institut Chinois de Touraine. Léa, une jeune élève du cours de chinois, qui interprète une chanson chinoise. On a du mal à croire qu'elle a commencé le chinois l'année dernière tant son accent est bon. 
Le numéro suivant est très impressionnant et rarement vu en France. Il s'agit de la spécialité du changement de masque. CHAN WEI, l'artiste de 21 ans qui réalise ce numéro est un jeune héritier de cette tradition artistique de Chine. Le changement de masque, technique théâtrale spécifique de l’Opéra de Sichuan, consiste à changer en un clin d’œil le masque de l’acteur pour souligner le caractère du rôle dans la pièce de théâtre. C’est non seulement une spécialité de la tradition théâtrale de l’opéra chinois, mais aussi un art mystérieux et spectaculaire. En effet, les secrets entourant cette technique sont jalousement gardés. La dextérité de CHAN WEI est proprement stupéfiante et il est impossible de suivre ses mouvements. L'autre particularité de l'Opéra du Sichuan est représentée par les costumes aux couleurs vives.
C'est maintenant l'un des clous du spectacle.
Il s'agit d'une danse intitulée "l'origine des Dai". Les Dai sont l'une des 56 ethnies vivant en Chine. Ils ont la réputation d'être d'excellents danseurs et chanteurs.
Trois danseuses de la Troupe des Jeunes Talents, FU YUHAN, WANG MENGYAO, LIAO WEIJUN réalisent alors une chorégraphie traditionnelle tout en ondulations des bras et du bassin, qui ravit les spectateurs.
Les trois jeunes filles de 18 ans sont étudiantes de la section de danse de l’Université Centre-Sud de Chine. Elles sont vivement applaudies.
C'est au tour de CHEN YIJIE, une jeune chanteuse d'entrer en scène.
Son parcours n'est pas ordinaire. D'origine chinoise, mais née en Hongrie, elle a toujours été passionnée par la culture chinoise. Dès que cela lui a été possible, elle est allée en Chine afin de parfaire ses talents artistiques, la danse et le chant.
Force est de constater qu'elle a eu raison, car sa voix grave est un vrai régal, et son interprétation a été très apprécié par le public qui lui a offert des applaudissements nourris. 
Le numéro suivant est un grand classique en Chine.
Il est réalisé par QIAN CHANG, un élève acrobate de 17 ans du Groupe d’acrobatie du Chemin de fer de Chine. 
Il réalise sa spécialité, «le Tube», saisissant et spectaculaire. Cet exercice qui consiste en un numéro d'équilibre sur plusieurs tubes en métal,  place l’équilibre et la maîtrise mentale de l’acrobate à un niveau très élevé de difficulté. 
QiIAN CHANG s'est exercé durant de longues années pour réussir ce numéro, et il doit s'entraîner plusieurs heures par jour afin de pouvoir continuer à le faire. Lorsqu'on voit sa musculature, on veut bien le croire.
Encore un succès auprès du public.
Vient le moment du dernier numéro mais les anglais diraient last but not least car il s'agit d'une représentation de l'Opéra traditionnel de Chine. 
Il est réalisé par ZHOU JIEXU. A 13 ans, elle est lycéenne à l’Ecole annexe de l’Académie de l’opéra traditionnel de Chine.
Zhou n’a pas seulement une belle voix. Sa spécialité est l’interprétation de Huadan, une jeune fille naïve, vive et de caractère ouvert, qui est un rôle traditionnel de l’Opéra de Pékin. Sa représentation charmante, expressive, ses gestes bien travaillés, lui ont valu le Prix d’or à la «Petite Fleur du Prunier», une compétition de l’opéra traditionnel des enfants de Chine.
Sa maîtrise du jeu des yeux est étonnante, critère par excellence des grands acteurs. Comme le dit le proverbe chinois « observez le visage d’un acteur, le spectacle est dans son regard » car seuls les yeux sont mobiles et peuvent transmettre l'esprit.
Le spectacle s'achève sous un tonnerre d'applaudissements. C'est alors le moment de la photo souvenir et des échanges de cadeaux. L'Institut Chinois de Touraine a prévu quelques présents pour les jeunes artistes afin de leur témoigner sa sympathie et ses remerciements. La délégation chinoise n'est pas venue les mains vides non plus et Monsieur LEI ZHENGANG offre des objets traditionnels aux enfants présents dans la salle ainsi qu'aux élus locaux et à Madame Xueqin BONNEAU, la directrice de l'Institut Chinois de Touraine.
Tous, spectateurs et artistes, se retrouvent alors autour d'un buffet où ils peuvent échanger librement.
Cette soirée fut un réel succès et tous les participants ont exprimé leur vive satisfaction auprès de Xueqin BONNEAU. Cela ne peut qu'encourager à organiser d'autres manifestations de ce type et à persévérer dans la volonté de promouvoir le meilleur de la culture chinoise. Le rendez-vous est lancé !

Et encore : Merci à Chinese Culture Land - Troupe des Jeunes Talents !
Chinese Culture Land en détail :
Le but de ce projet est de mieux faire comprendre et apprécier la culture chinoise. Il consiste à organiser à l’étranger des stages d’hiver ou d’été avec des professeurs de grande qualité pour des jeunes d’origine chinoise. Ceux-ci peuvent ainsi découvrir, ou se perfectionner, en langue chinoise, gongfu, danse, musique, calligraphie et peinture chinoise. 
Depuis 2011, ce sont plus de 20 000 jeunes dans plus de 20 pays qui ont ainsi eu accès au meilleur de la culture chinoise dans une ambiance joyeuse.

Chinese Culture land c'est aussi la tournée de la Troupe des Jeunes Talents. Une troupe constituée de jeunes artistes chinois sélectionnés pour leur excellence dans leur discipline. Chacun d’ entre eux fait partie de l’élite de son art.
L'année dernière, cette troupe a été applaudie à New York, Boston, Sydney et Québec.
L'Institut Chinois de Touraine a été choisi pour organiser ce spectacle à Tours.